Amnistie internationale Canada francophone
   Pour nous joindre | SUIVEZ-NOUS SUR : FacebookTwitterYou Tube
J'aime mon corps, j'aime mes droits. Campagne 2013

© Photo Plan / Bernice Wong
Rajbanu a eu son premier enfant quand elle avait à peine 14 ans. Depuis, elle a souffert du prolapsus utérin. À l'âge de 21 ans, Rajbanu est déjà mère de quatre enfants. Son mari est un journalier dans Dhaka et vient à la maison seulement chaque 2---3 mois.

« C'est un travail acharné mais ils sont mes enfants. Je dois me réveiller à 6h et marcher toute la journée jusqu'à minuit. Mais je n'ai aucun choix. Si mon mariage n'avait pas eu lieu, je pourrais étudier. Maintenant j'ai tant de responsabilités, je ne peux que rester à la maison. Je ne sors pas, parce que je ne peux pas ».




ACTIVITÉS

• Faire connaître la campagne
• Organisez un atelier de création de fleurs en papier !
• Faites votre photographie de mariage !
• Quizz

Quizz

Testez les connaissances de votre famille, de vos collègues et amis en utilisant le  questionnaire « Vrai ou faux sur le mariage d’enfants ».

Vous pouvez également approcher les professeur-e-s d’éthique, de géographie et d’histoire pour leur demander d’inclure la thématique des mariages d’enfants dans leurs cours.

Téléchargez le quizz en PDF

(Réponses au bas de la page)

VRAI OU FAUX

1. Il est possible de marier une personne sans son accord.

2. Un mariage précoce est considéré comme un mariage forcé.

3. Les garçons ne sont pas mariés avant l’âge de 18 ans.

4. Le mariage forcé n’existe pas au Québec.

5. En 2010, environ 67 millions de femmes entre 20 et 24 ans étaient déjà mariées ou en union à l’âge de 18 ans. 

6. Dans les pays en développement, le pourcentage de filles mariées ou en union avant 18 ans est faible.

7. Dans les années à venir, il y aura moins de mariage d’enfants.

8. Une fille de moins de 15 ans a cinq fois plus de chances de mourir pendant un accouchement qu’une fille de plus de 20 ans.


9. La pauvreté est un facteur explicatif de la persistance de la pratique des mariages d'enfants.

10. Le fait que les filles sont largement plus touchées par les mariages d'enfants que les garçons est l'expression d'une forme de discrimination fondée sur le sexe.

11. Les mariages d'enfants favorisent les grossesses précoces.

12. Une grossesse précoce est sans danger pour la santé de la mère.

13. Dans les pays en développement, les complications liées à la grossesse et à l’accouchement constituent la 1ère cause de mortalité des filles de 15 à 19 ans.

14. L'âge de la mère n'a aucune conséquence sur la mortalité infantile.

15. La fistule obstétricale est une infirmité qui affecte un grand nombre de femmes dans les pays en développement.

 

RÉPONSES (Explication de chacune des réponses PDF)1. Faux    2. Vrai    3. Faux    4. Faux    5. Vrai    6. Faux    7. Faux    8. Vrai    9. Vrai    10. Vrai    11. Vrai

12. Faux    13. Vrai    14. Faux    15. Vrai


Participez. Pour d'autre. Avec d'autre.

© Amnistie internationale Canada francophone 2012